Catégorie : Réflexions

Je suis quelqu’un qui pense énormément. Parfois, ça donne quelque chose digne d’être partagé.

Dessin d'une plage avec deux palmiers à contre-jour dans le soleil couchant.

Relaxation et suppression des problèmes

Cher Journal,

Je veux te proposer plus qu’une simple lecture occasionnelle qui va peut-être juste te provoquer un léger sourire. C’est possible. Paolo Coelho a fait le Manuel du Guerrier de la Lumière (gnagnan over 9000). Alors moi aussi, je me lance et je surfe sur la vague du développement personnel de l’illumination en te proposant un texte…

Lire la suite « Relaxation et suppression des problèmes »

Étique personnelle ?

Cher Journal,

Je m’interroge. Oui, encore. Je me suis reconverti et j’ai complètement changé de métier. Dorénavant développeur (Consultant Développeur Web Front-End), j’ai rangé mon ébauchoir de charpentier (tout court). Sans affirmer que mon nouvel office est facile ni qu’il compte pour rien, je prends quand même nettement moins de risques pour gagner ma solde mensuelle. Mes conditions de travail se sont aussi grandement améliorées et la considération dont je fais l’objet est passée de quasi-inexistante à franchement chaleureuse.

Lire la suite « Étique personnelle ? »

Punks vs Zombis : Trick or Anarchy !

Cher Necronomicon,

Fête des Morts approchante, je me suis plongé dans un livre avec des zombies dedans ; et des punks. Pourquoi pas ? Lier trash, gore et mysticisme, le tout saupoudré des plus grands classiques musicaux du genre, moi je dis oui !

Lire la suite « Punks vs Zombis : Trick or Anarchy ! »

Oui mais tu comprends…

Cher Journal,

Laisse-moi aujourd’hui te parler des 4 cavaliers de l’apocalypse de la rhétorique. Quatre mots magiques qui représentent l’opposé de ce qu’ils évoquent. Véritable étendard du paraître, de l’absence de communication mais surtout du type qui ne s’assume pas, cette assertion transforme toute phrase (et personne qui la prononce) en bouillie verbale où grands idéaux et mauvaise foi dansent sur le cadavre du bon sens. 

« Oui mais tu comprends… » 

Lire la suite « Oui mais tu comprends… »

La mentaliste

Cher Journal,

Tel Gandalf revenant vers la Communauté de l’Anneau, je reviens vers papiers et stylo (et clavier). Une entrée grandiloquente qui confine au spirituel, mais c’est calculé. Car il va en être question de mystère… Enfin, le mot est sans doute un peu fort.

Laisse-moi donc te narrer par le menu le récit de mes dernières aventures. Lire la suite « La mentaliste »